Léo et Violette : une marque sans intermédiaires | CISAM
25697
post-template-default,single,single-post,postid-25697,single-format-standard,qode-social-login-1.0,qode-restaurant-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-4.5,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
 

Léo et Violette : une marque sans intermédiaires

Léo et Violette : une marque sans intermédiaires

 

Une fabrication en circuit court, des fournisseurs soigneusement sélectionnés et des coûts justifiés, voici les engagements que le couple parisien Léo Dominguez et Violette Polchi décident de suivre en 2013 lorsqu’ils créent leur marque éponyme Léo et Violette. Dans cet article découvrez cette marque de maroquinerie française, accompagnée par Obratori, le fonds d’investissement dédié à l’amorçage du Groupe L’Occitane.

 

 

Léo & Violette : de l’idée à sa concrétisation

 

Léo et Violette, marque de maroquinerie française, est créé en 2013 par le biais d’un projet de financement participatif sur kickstarter. La volonté de la marque était de répondre à une demande sur le marché de la maroquinerie : proposer des produits élégants et fonctionnels, sans avoir à faire de compromis.

En effet le marché était divisé entre, d’une part, les produits de luxe, très bien fabriqués mais moins bien pensés par un usage moderne (ordinateur, chargeur etc.) et les produits dits ‘techs’ mais fabriqués dans des matières moins esthétiques.
C’est sur cette promesse d’un produit élégant et fonctionnel que fut créé la marque et qu’elle s’est développée.

En 2024, Léo et Violette a aujourd’hui son propre magasin à Paris, une dizaine de salariés dans l’équipe et un site internet où les produits sont vendus dans plus de 40 pays différents par an.

 

En quoi la startup Léo & Violette est-elle innovante ?

 

L’innovation chez Léo et Violette passe surtout par la chaine de distribution et par le calendrier de mise en vente des produits.

En effet, dans le milieu de la mode, la distribution classique se décompose de la manière suivante : marque – fabricant – agent – revendeur – client final.
Or la marque Léo et Violette travaille en circuit court depuis 2013, c’est-à-dire : marque – fabricant – client final. C’est le schéma D2C (direct to consumer) qui s’est démocratisé depuis leur lancement.

Léo et Violette est une startup qui repose également sur une promesse simple et un business model totalement transparent : adapter la maroquinerie haut de gamme afin de la proposer à un prix abordable sans sacrifier la qualité.
Tous les produits sont imaginés à Paris, au Studio Léo et Violette et fabriqués en Italie dans deux ateliers experts, à Milan et Naples. La production est entièrement réalisée sur place, avec une très grande partie des étapes faites à la main.
Les cuirs utilisés pour les produits Léo et Violette proviennent exclusivement de peaux récupérées de l’industrie agro-alimentaire. Les cuirs proviennent entièrement de tanneries Françaises, Italiennes et Espagnoles certifiées LWG.
Outre l’aspect qualitatif des fournisseurs, la startup les sélectionne également pour leurs engagements écologiques. C’est pourquoi de plus en plus de produits en tannage végétal, réalisés avec un procédé moins polluant et totalement naturel sont proposés par Léo et Violette.
Pour faire progresser la production vers encore plus d’écoresponsabilité, la marque Léo et Violette travaille aussi avec l’entreprise Adapta entreprise qui upcycle des cuirs de grandes maisons de maroquinerie laissés à l’abandon.
Réduire les pertes, réutiliser, travailler en cycle fermé : autant d’idées proposées par la marque pour une maroquinerie raisonnée.

Enfin, l’innovation passe aussi par leur capacité à sortir des produits dans des délais plus rapides, notamment grâce à une totale intégration verticale.
Léo et Violette sont capables de mettre en vente un nouveau produit en 8 semaines, là où il faut généralement 6 mois dans le milieu de la mode classique.

 

Et après, quelles ambitions ?

 

Les ambitions de la marque sont de devenir un acteur majeur de la maroquinerie accessible française, puis internationale. Ce marché est en pleine expansion et Léo et Violette souhaitent en devenir l’un des principaux acteurs.

En ce sens, l’année 2024 marque un tournant avec un renouvellement quasi complet de leur collection afin de toucher de nouveaux clients français et internationaux (35% de leur chiffre d’affaires se fait de manière organique à l’étranger).

 

Pourquoi avoir choisi Obratori ?

 

Parce que Obratori est un fonds d’investissement à taille humaine, qui accompagne des startups dans divers domaines d’activité en profitant de l’expertise des marques du Groupe L’Occitane.

Nous avons fait d’excellentes rencontres avec les équipes d’Obratori et apprécions leur approche collaborative et bienveillante dans leur accompagnement.
Et aussi parce qu’en tant que récents Marseillais, nous sommes ravis de collaborer avec des entreprises proches de nous !

 

 

Quelques mots sur OBRATORI :
OBRATORI est le fonds d’investissement corporate du Groupe L’OCCITANE, dédié aux startups en amorçage. Spécialiste de l’early stage, OBRATORI accompagne des entrepreneurs ayant des projets ambitieux répondant aux critères « mieux pour l’Homme et la Planète et solutions innovantes de demain ».
Plus d’informations sur Obratori :  https://obratori.com/

 

Plus d’informations sur Léo & Violette : https://www.leoetviolette.com/